Malédictions d’ Astride G

par Eonni  -  12 Mai 2024, 08:00  -  #Fantastique, #réécriture de conte, #romantasy, #auteure française, #conte revisité, #malédiction

Il n’y aura pas de spoilers pour vous laisser découvrir le livre.

 

Résumé

      « Randy aurait tout donné pour ne pas naître. Du moins, ne pas naître maudit. Mais dans la famille Morisson, aucun homme ne peut vraiment choisir son sort depuis plusieurs générations.
Leur fléau ?

    Naître dans la laideur, le visage couvert de cicatrices, et porter le masque de l’Effrayant, un monstre de la nuit devant tuer toutes les personnes qui auraient le malheur de se trouver sur son passage.


     Randy doit cette malédiction à Satine, une elfe que son ancêtre n’aurait jamais dû importuner. Comme toutes les malédictions, il existe un remède : L’amour. Le véritable. Aimer et être aimé.
    Mais qui pourrait bien aimer un homme maudit ? Avec sa particularité de demi-elfe, Randy s’en sent incapable. Si aucun de ses aïeuls n’a pu briser le sort de sa famille, pourquoi lui, le pourrait ? »

 

 

Informations pratiques

  • Paru le 20 décembre 2022 en autoédition
  • 296 pages   
  • Il est disponible en epub et en broché

 

Mon avis

Ambiance


     « Malédictions » est le premier roman publié par Astride G. Il propose une réinterprétation du conte classique « La Belle et la Bête ».

    J'ai vraiment apprécié l'aspect narratif façon conte de ce livre. Il est rédigé à la troisième personne et aurait pu débuter par les mots magiques « Il était une fois ». L'auteure a un véritable don de conteuse.

     L'histoire suit la lignée de la famille Morrison, maudite depuis des générations par une puissante elfe nommée Satine.

     Le récit est présenté à travers les perspectives des divers membres de la famille, mettant en lumière la manière dont chacun affronte la malédiction qui pèse sur eux. C’est vraiment captivant d'observer les réactions de chacun à cette situation, et cela met particulièrement en évidence l'attitude de Randy.

     Le texte ne se révèle pas nécessairement plus sombre que l'original ( même si Disney est venu romantiser tout cela ! ) , mais il se concentre davantage sur le fantastique avec des elfes possédant de nombreux pouvoirs, des mages noirs et de nombreuses malédictions. J’ai beaucoup aimé l’univers de fantasy créé par l'auteure, j’ai pu sans problème imaginer la forêt, les personnages et le village.

   Le livre aborde les sujets de l'amour, de la diversité, de la tolérance, de la culpabilité, de la rédemption, du pardon, de l’acceptation de soi et de la nature monstrueuse, aussi bien physique qu’au niveau de la personnalité.

 

 

Les personnages

 

     Randy représente la quatrième génération de la famille Morrison, il est à moitié elfe. Évoquer Randy sans mentionner les malédictions pesant sur la famille Morrison serait incomplet.

     En effet, en plus de naître avec une apparence peu attrayante, il est destiné à incarner l'Effrayant, une créature monstrueuse qui rôde dans la forêt la nuit et attaque les intrus. Mais ce n'est pas tout : il doit également engendrer un héritier, car sans descendance, le destin de tout le village est scellé. Pour briser cette malédiction, une femme doit tomber amoureuse d'un Morrison. Vous comprenez maintenant le défi auquel il est confronté !

     Randy essaie de lutter contre son destin et c’est très intéressant de voir la dualité entre le bien et le mal qu’il doit affronter. Il est plus fort psychologiquement que ses aïeux mais en même temps, il est celui qui a le moins de confiance en lui.

   Le petit bémol selon moi, c’est que l’on ne développe pas assez Katy et comment elle développe ses sentiments, mais je pense que c’est le choix de l’auteure afin de mettre en avant Randy et son histoire.

   On sait seulement qu’elle est belle et gentille. Elle essaie de comprendre Randy.

   Il ne faut pas oublier Satine et Alya, leur histoire, leur évolution, leur prise de conscience, etc.

 

     Je recommande ce livre à ceux qui apprécient les réécritures de contes et les univers de fantasy.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :