Mélia de Lily Noth

par Eonni  -  26 Juin 2024, 10:00  -  #colocation, #maladie, #reconstruction, #auteure française, #service presse

Il n’y aura pas de spoilers pour vous laisser découvrir ce livre.

 

 

Résumé

     J’ai fui. Les doutes, la douleur, mon passé. Paris m’a accueillie, mes angoisses m’ont suivie. Les hommes ? Je les déteste ! Enfin, je crois… Ma rencontre avec Mattéo m’a appris que je n’étais pas seule. Le sauver est devenu ma priorité.

     Le chagrin et le deuil d’un avenir m’ont détruit, je suis parti. La capitale est devenue mon point de chute. Les femmes ? Seulement de passage ! Jusqu’à ce que Mélia croise mon chemin, la jeune femme perdue me bouleverse. La protéger donne du sens à mon existence.

     Cependant, quand l’idylle est trop belle, la vie nous rappelle à quel point elle peut être sournoise, impitoyable.

     Notre amour survivra-t-il aux secrets si bien gardés ?

 

Informations pratiques

  • Paru le 9 juin 2024 en auto-édition
  • 363 pages
  • Il est disponible en epub et en broché.

 

 

 

 

 

Mon avis

Ambiance

     Après avoir lu ce livre d'une seule traite, les émotions ressenties continuent de me hanter alors que je rédige cette chronique.

     Lily Noth nous livre ici son troisième ouvrage, un récit profondément personnel et bouleversant bien différent de ses précédents livres .

   Ce qui commence comme une romance douce et réaliste entre colocataires, un thème que j'affectionne particulièrement, s'étend bien au-delà des clichés habituels. Il explore les profondeurs de l'âme humaine.

      Le livre aborde avec une sincérité poignante des sujets difficiles tels que la reconstruction après un accident, la lutte contre une maladie chronique, la quête d'estime de soi et les défis de l'alcoolisme.

     Ce qui m'a particulièrement marquée, c'est la manière dont l'auteure manie sa plume. Toujours fluide et captivante, elle réussit à décrire les scènes sensuelles avec justesse, sans jamais sombrer dans la vulgarité.

     En outre, la maladie est dépeinte avec une sensibilité poignante et une empathie profonde.

     En parcourant les pages de ce livre, j'ai été transportée par une gamme d'émotions complexes. La compassion pour les personnages confrontés à leurs propres démons, l'admiration pour leur résilience face aux défis de la vie, et une profonde réflexion sur les thèmes universels de la guérison émotionnelle et de la croissance personnelle.

     J’ai beaucoup aimé le fait de découvrir les passés de Mélia et Mattéo au fil du livre via le point de vue des deux protagonistes.

 

Les personnages

Mélia : une jeune femme courageuse, qui doit affronter ses difficultés personnelles tout en s'efforçant de ne pas se laisser submerger. Je me suis beaucoup retrouvée en elle, dans son manque d’estime de soi et sa manière d’imaginer toujours les pires scénarios.

     « Je me sens comme la nouille solitaire restée collée au fond de la casserole. Perdue, oubliée, délaissée, abandonnée. »

     Son manque de confiance en elle entraînent un manque de confiance envers les autres.

 

Mattéo : un homme brisé par le chagrin et le deuil qui l’empêchent d’avancer.

     Il évite les contacts humains, mais lorsqu'il rencontre Mélia, il dévoile un autre aspect de lui-même, plus protecteur, offrant un soutien sans faille.

     J'ai beaucoup aimé le fait qu'il ne soit pas parfait. Il commet des erreurs mais il essaye de comprendre, de mieux faire.

 

 

     Je recommande ce livre à ceux qui aiment les romances, les romances entre colocataires et les livres parlant des maladies chroniques.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :